LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE

2493f080-059a-4919-8f27-dfc71113d618_edited.jpg

ALEXANDRA JUPILLAT

Thérapeute réflexologie plantaire

Je suis thérapeute réflexologue plantaire à Montluçon, dans l’Allier. J’accueille et j’écoute la parole de la langue et la parole des pieds dans un cadre chaleureux et bienveillant.

La réflexologie plantaire thérapeutique permet de remonter à la source des tensions et des déséquilibres enfouis dans votre corps, pour les libérer, et ainsi soigner votre énergie vitale. C’est comme marcher dans une forêt sombre et profonde : on avance en tâtonnant, en essayant, main dans la main ensemble, patient et thérapeute, à votre rythme. Et plus on s’enfonce, plus vos pas deviennent légers : c'est une sensation magique.

C’est cette sensation, le goût pour l’enquête et pour le vivant, qui m’ont poussée à changer de métier. C’est aussi une histoire de pathologie et de rencontre qui m’a amenée jusqu’ici : l’endométriose (diagnostiquée en 2015) et le livre « L’homme est un arbre qui marche » de Gwenn Libouban (2018), thérapeute réflexologue plantaire. Ce sont ses mots et ses mains qui m’ont appelée et formée à l’Arbre qui marche en Bretagne.

57 avenue Albert Thomas

03100 Montluçon

Toucher sur-mesure

Je travaille à distance des organes, des glandes et des vaisseaux (stimulation et massages de zones réflexes sur les pieds), avec mes « mains-antennes » qui naviguent entre plusieurs niveaux (le physique, le psychique, l’émotionnel, l’énergétique et le spirituel). Grâce à cette palette de touchers, j’accompagne le travail du système hormonal, les cycles ovarien et utérin, la gestion du stress et la détente du ventre. Le bassin étant le siège de la liberté créative, la porte symbolisant la joie... J’agis toujours en me posant cette question fondamentale aux pieds de ma patiente : comment résonne son bassin dans mes mains, dans mes oreilles et dans mon propre bassin aujourd’hui ?

Se relier au pouls de la Terre

Mon métier consiste à soutenir le rythme énergétique de ma patiente en tenant compte de ses douleurs et de son histoire (vécu de jeune fille, de femme, de sa lignée de femmes, etc.) pour lui permettre de marcher avec confiance, avec patience et avec envie sur son chemin thérapeutique. J’invite la femme coupée de son énergie à se relier au pouls de la Terre, à prendre du plaisir et à honorer la matière, sa Présence sur Terre, par l’intermédiaire de ses racines telluriques : les jambes et les pieds. Je l’invite également à relancer son souffle et à créer un sol solide et fertile sous ses pieds.

Pour qu’elle puisse vivre en harmonie sa vie de femme... Bien amarrée à sa Terre intérieure.